HUGO TRACKS

Lydmor & Bon Homme © Morten Rygaard

Dans cette édition de HUGO Tracks, nous vous présentons un nouveau duo : Lydmor et Bon Homme. Cette collaboration créative rassemble l’artiste danoise Jenny Rossander, alias Lydmor, et son compatriote Tomas Høffding, ou Bon Homme, du groupe WhoMadeWho. Les deux musiciens s’apprêtent à sortir leur premier album intitulé « Seven Dreams of Fire » avec HFN Records.

Les singles de Lydmor & Bon Homme « Things We Do for Love » et « Dream of Fire », tous deux extraits de l’album, ont immédiatement attiré notre attention. Nous vous proposons en avant première leur nouveau titre « Wired », disponible au téléchargement sur HUGO Tracks.

Afin d’en savoir plus sur leur album à venir, nous avons rencontré Jenny et Tomas pour parler de leur collaboration, leurs influences artistiques et leur point de vue sur la mode.

Bonjour Jenny, bonjour Tomas. Commençons par parler de votre ville, Copenhague. Est-ce que c’est là que vous vous êtes rencontrés ?

Tomas : Nous nous sommes rencontrés au Danemark. Jenny faisait la première partie de WhoMadeWho dans une ville proche de Copenhague, et nous avons parlé de musique pendant les deux heures du trajet de retour en voiture. Nos goûts semblaient complémentaires, et nous avons tous les deux découvert beaucoup de musique que nous ne connaissions pas pendant ce voyage. Quelques semaines plus tard, elle a à nouveau joué avant nous, mais cette fois c’était dans une salle de concert légendaire de Copenhague, Vega. Après le concert, je lui ai dit : « Montons un groupe ! »

Comment vous y êtes-vous pris pour réaliser l’album ?

Tomas : Dans ce milieu, on rencontre beaucoup d’autres musiciens, et parfois on ressent une énergie spéciale. C’est ce qui s’est produit entre Jenny et moi. Je lui ai demandé d’enregistrer un refrain pour l’un de mes morceaux. Après cela, quand je créais de nouvelles chansons, c’était beaucoup plus intéressant et facile à écrire en imaginant sa voix. Donc, la chose à faire, c’était évidemment d’essayer de faire équipe avec elle. En fait, nous avions au départ l’intention de faire un album disco très énergique, mais, comme vous pouvez l’entendre, le résultat est un peu plus profond, mélodique et émotionnel. Par contre, nous comptons toujours faire preuve d’énergie pour les concerts.

Vous connaissez tous les deux un grand succès en solo. Tomas, en tant que membre du célèbre groupe WhoMadeWho, vous avez l’habitude du travail d’équipe. Et vous, Jenny, était-ce la première fois que vous collaboriez de façon aussi étroite avec un autre musicien ? Comment avez-vous vécu cette expérience ?

Jenny : J’ai collaboré avec beaucoup d’artistes sur de plus petits projets. Avec ce duo avec Tomas, c’est la première fois que j’ai l’impression que la créativité que nous partageons est inépuisable. Il y a tant d’inspiration à trouver, aussi bien dans nos points communs que dans nos différences. Pour moi, c’est un voyage inédit et passionnant.

Votre album « Seven Dreams of Fire » sort la semaine prochaine. Que signifie ce titre, pour vous ?

Tomas : Beaucoup de nos chansons contiennent le mot « feu », pour des raisons diverses. Et beaucoup d’entre elles parlent de rêves de liberté, de rêves d’infidélité, de rêves d’apaisement et de rêves de passion. Lorsque nous avons compté les chansons, nous avons trouvé sept « rêves de feu » différents. À vous de trouver lesquels…

Quelle est l’inspiration derrière votre son, par exemple pour le dernier single « Dream of Fire » ?

Jenny : « Dream of Fire » évoque le fait d’échapper à l’ordinaire pour s’aventurer vers le danger. Tomas et moi partageons une passion pour tout ce qui se situe à la limite. Nous parlons souvent de la normalité, de ce que cela signifie. Je pense que tout le monde rêve de feu, plus ou moins secrètement.

Tomas : Nous essayons tous les deux de capturer les nouveaux sons que nous entendons tout autour de nous, mais nous puisons également dans les trésors du disco. Par exemple, c’était très amusant d’aller jusqu’au bout avec la chanson « Missed Out on Disco ». Elle s’inspire d’un côté de titres comme « Cars and Girls » de Prefab Sprout, et de l’autre des sons électroniques de Caribou, Sbtrkt et les artistes dans cette veine.

Est-ce que vous prévoyez une tournée pour votre album dans les mois à venir ?

Tomas : Oui, il va y avoir une tournée en février et en mars, et nous avons vraiment hâte d’y être.

Dates de la tournée

Comme nous l’avons déjà dit, vous venez tous les deux de Copenhague. Quels sont vos lieux préférés dans cette ville ?

Jenny : Bar préféré : un bar qui s’appelle Drone, avec une cave qui sent la fumée et la sueur, qui est ouverte jusqu’à cinq heures du matin du jeudi au samedi, et où on peut écouter de la bonne musique.

Magasin préférés : Gemmeren, un magasin d’occasion dont les propriétaires sont assez jeunes. Je vais toujours là-bas lorsque je me lasse de ma garde-robe.

Quartier préféré : Ydre Nørrebro. Un bazar merveilleux avec des épiceries ouvertes 24 heures sur 24, des bars kitsch, des magasins étranges et une culture diverse.

Bien entendu, nous voulons savoir ce que vous pensez de la mode. Qu’est-ce que la mode pour vous ? Quelle importance a-t-elle dans votre mode de vie ?

Jenny : Quand j’étais adolescente, je trouvais la mode horriblement déroutante. Je croyais qu’il fallait que je « suive toutes les dernières tendances », et qu’il y avait beaucoup de règles à respecter que je ne connaissais pas. Plus tard, j’ai réalisé que la mode était juste une autre forme de créativité, un autre jeu. Depuis, elle joue un rôle très important dans ma vie. J’adore m’amuser avec les concepts à travers mes vêtements, et le simple fait de porter autre chose peut changer mon état d’esprit. Mes tenues ne s’inspirent pas des dernières tendances, mais des livres que je lis, de mes conversations et des lieux que je visite. J’essaie de vivre ma vie comme si c’était un film extraordinaire, et les vêtements m’aident à accomplir cela.

Qu’est-ce que vous écoutez ? Quels est votre top trois du moment ?

Tomas : J’écoute le dernier Tame Impala, « I Love You Honeybear » de Father John Misty et le dernier Caribou.

Jenny : J’adore aussi le dernier album de Tame Impala ! Surtout la chanson « Eventually ».

Et l’album « Silent Treatment » de Highasakite. La chanson « Lover, Where Do You Live? » me donne des frissons à chaque fois.

Parlez nous un peu de vous, en dehors de la musique. Si vous avez juste envie de passer une journée à vous détendre, sans travailler, à quoi ça ressemble ?

Tomas : Quand j’ai du temps, j’adore aller à ma ferme suédoise. Je l’ai achetée avec deux amis ; c’est une vieille cabane au milieu de la forêt. Il y a toujours quelque chose à réparer ou à construire, et j’adore aller là-bas, enfiler de vieux vêtements et faire quelque chose avec une scie, du bois et des clous. J’adore le travail manuel ; la musique peut être une activité très égocentrique et abstraite. Ça, pour moi, c’est concret, essentiel et épanouissant.

Jenny : J’écris beaucoup actuellement. Principalement de la poésie ou des descriptions étranges du monde qui m’entoure. En ce moment, je fais un séjour de trois jours à Nice, où ma sœur, qui est physicienne nucléaire, assiste à une conférence. Donc hier, j’ai passé la journée à admirer la Côte d’Azur, à rêvasser, à boire du café et à écrire, le tout interrompu de temps à autre par des conversations avec ma sœur sur le fonctionnement de l’univers.

Lydmor & Bon Homme © Morten Rygaard

Lydmor & Bon Homme © Morten Rygaard

Lydmor & Bon Homme © Morten Rygaard

Lydmor & Bon Homme © Morten Rygaard

Lydmor & Bon Homme © Morten Rygaard

Lydmor & Bon Homme © Morten Rygaard

Highasakite © Aleksandar Janson

Highasakite © Aleksandar Janson

Highasakite © Tonje Thilesen

Highasakite © Tonje Thilesen

DÉCOUVERTELYDMOR & BON HOMME

Dans cette édition de HUGO Tracks, nous vous présentons un nouveau duo : Lydmor et Bon Homme

En savoir plus
PLAYLIST DE L’AUTOMNE QUATRE NOUVEAUX HUGO Tracks - eMAG HUGO BOSS

PLAYLIST DE L’AUTOMNEQUATRE NOUVEAUX HUGO Tracks

Pour ce numéro d’HUGO Tracks, nous avons sélectionné quatre morceaux des quatre coins de...

En savoir plus
TRANSIT MÉLODIQUE RIEN À DIRE - eMAG HUGO BOSS

TRANSIT MÉLODIQUERIEN À DIRE

Aujourd’hui, nous vous présentons les dernières productions de trois artistes d’exception : OID,...

En savoir plus
CONTRASTE TROIS HUGO TRACKS OPPOSÉS - eMAG HUGO BOSS

CONTRASTETROIS HUGO TRACKS OPPOSÉS

Cette édition d’HUGO Tracks, qui vous présente les artistes Terranova, Jori Hulkkonen et...

En savoir plus
PODCAST #43 CITY BEATS & JUNGLE DRUMS - eMAG HUGO BOSS

PODCAST #43CITY BEATS & JUNGLE DRUMS

Nous sommes heureux de pouvoir revenir une nouvelle fois sur huit semaines d'HUGO Tracks.

En savoir plus

EXPÉRIENCES TRANSCENDANTESLES MÉDITATIONS D’HUGO TRACKS

Dans l’édition d’HUGO Tracks d’aujourd’hui, nous emmenons nos auditeurs pour une session de...

En savoir plus

Haut de la page

SHARE THE eMAG: