Arts

Le duo de photographes Hunter & Gatti à gauche de la photo : Martin Cespedes ; à droite : Cristian Borillo

Les photographes espagnols Hunter & Gatti forment un duo qui appartient à l’élite internationale de la photo de mode. Hunter & Gatti, l’un des binômes de photographes les plus plébiscités au monde, nous relatent leur travail. Leur spécialité est l’emploi magistral de la lumière, l’étroite corrélation avec le monde de l’art et son approche interdisciplinaire. Nous nous sommes entretenus avec ces deux photographes:

Vous travaillez en binôme, ce qui est plutôt inhabituel pour des créatifs.
Comment fonctionne votre collaboration?

Peut-être était-ce inhabituel auparavant, mais de nos jours on peut observer de plus en plus de tels partenariats dans la photographie. C’est probablement dû au fait que la photographie a connu une réelle mutation. Jadis, il n’y avait que le photographe avec son appareil. Pour être sûr de contrôler la capture de l’image, on pouvait tout d’abord recourir à un Polaroid. Aujourd’hui, on dispose d’un ordinateur qui permet d’avoir un regard et sur l’image et sur le travail avec l’appareil. Cela vous donne différentes perspectives sur ce qui est en train de se passer. Nous avons constaté que lorsque nous travaillons avec des clients, cette démarche en binôme représente de vrais avantages. C’est plus simple pour avoir un feedback car personne ne souhaite interrompre le photographe dans son travail. Il est alors plus facile de s’adresser à lui par le biais de son co-équipier. Ça rend les choses plus aisées, aussi bien pour le client que pour nous.

Comment décririez-vous votre style personnel?
Qu’est-ce qui distingue Hunter Gatti?

L’élément essentiel dans notre travail de photographes est la lumière. Tout est contrôlé au moyen de la lumière. Il existe des photographes qui travaillent de façon beaucoup plus spontanée que nous, qui sont plus libres dans la capture de l’instant parfait. La spontanéité ne nous fait pas peur, mais nous tendons à créer le cadre parfait et c’est pourquoi nous avons une démarche très planifiée. Nous pensons tout d’abord à la lumière, et ensuite à ce que l’image doit représenter. Dans une même mesure, l’art est une source d’inspiration extrêmement importante pour nous, et notre travail est toujours fortement corrélé avec l’art. Ce que nous aimons, c’est jouer avec l’image et changer les couleurs. Nous tentons de conférer une personnalité aux choses, même si elles ne l’ont pas nécessairement dans la réalité.

Vous avez souvent travaillé pour HUGO BOSS.
Qu’y a-t-il de particulier dans cette collaboration?

Très honnêtement, ce que nous apprécions tout particulièrement chez HUGO BOSS, c’est cette possibilité d’une magnifique collaboration. L’équipe créative de HUGO BOSS sait très bien ce qu’elle veut. Elle ne se contente pas de donner une consigne, en estimant qu’il est de notre seule tâche de trouver la solution idéale. Nous travaillons en tant qu’équipe. Cette situation de feedback ouverte rend le travail très stimulant dans son inspiration, et finalement cela s’avère plus simple de part et d’autre. Quoi qu’il en soit, ça nous est très utile pour obtenir une photo parfaite.

Pouvez-vous nous donner trois conseils importants sur la façon de se comporter devant l’appareil?Cela dépend avant tout de l’impression à laquelle on veut parvenir. Mais d’une manière générale, il ne faut pas essayer d’être quelqu’un d’autre et de créer une barrière entre soi et la situation. Il ne faut pas être timide. Car alors on ne peut pas exprimer ce que l’on est vraiment. Or c’est de cela qu’il s’agit exactement: être ce que l'on est.Il nous importe de créer une atmosphère dans laquelle une personne est amenée à se sentir à l’aise devant l’appareil. Pour en revenir à HUGO BOSS, nous avons photographié quelques sportifs pour BOSS, qui ne sont pas des modèles professionnels. Ces personnes ressentent parfois un certain embarras à positionner leurs mains comme elles n’en ont guère l’habitude. Pour les mettre en confiance, il faut leur montrer que l’on sait exactement ce qu’on veut et ce qu’on fait.

Vous travaillez également en tant qu’artistes, et pour vous la mode est une forme d’art. Qu’est-ce qui vous intéresse dans la mode?
Bien sûr que la mode peut être de l’art; pour nous, tout peut prétendre au rang d’art. Tout n’est qu’une question de perspectives et de point de vue personnel. Un édito de magazine peut être simplement commercial, ou être artistique. Ce que je trouve intéressant dans la mode, c’est qu’elle offre la possibilité de représenter le monde dans lequel nous vivons.

Merci beaucoup pour cet entretien.

DECOUVREZ ICI LA COLLECTION ACTUELLE BOSS GREEN

Le duo de photographes Hunter & Gatti à gauche de la photo : Martin Cespedes ; à droite : Cristian Borillo

Le duo de photographes Hunter & Gatti à gauche de la photo : Martin Cespedes ; à droite : Cristian Borillo

Mikkel Jensen pour BOSS Green printemps/été 2015<br />Photo : Hunter & Gatti

Mikkel Jensen pour BOSS Green printemps/été 2015
Photo : Hunter & Gatti

Pharrell Williams pour l’exposition « I will make you a star »<br />Photo : Hunter & Gatti

Pharrell Williams pour l’exposition « I will make you a star »
Photo : Hunter & Gatti

Crystal Renn pour HGISSUE Photo : Hunter & Gatti

Crystal Renn pour HGISSUE Photo : Hunter & Gatti

Muse Series <a name= Photo : Hunter & Gatti">

Muse Series Photo : Hunter & Gatti

Mikkel Jensen pour BOSS Green printemps/été 2015<br /> Photo : Hunter & Gatti

Mikkel Jensen pour BOSS Green printemps/été 2015
Photo : Hunter & Gatti

Nico Rosberg pour BOSS Photo: Hunter & Gatti

Nico Rosberg pour BOSS Photo: Hunter & Gatti

Lewis Hamilton pour BOSS<br />Photo: Hunter & Gatti

Lewis Hamilton pour BOSS
Photo: Hunter & Gatti

LA MODE A LA RENCONTRE DE L’ARTLES PHOTOGRAPHES HUNTER&GATTI

Les photographes espagnols Hunter & Gatti forment un duo qui appartient à l’élite internationale de la photo de mode. Hunter & Gatti, l’un des binômes de photographes les plus plébiscités au monde, nous relatent leur travail.

En savoir plus
GUGGENHEIM MUSEUM NEW YORK EXHIBITION: PAUL CHAN - eMAG HUGO BOSS

GUGGENHEIM MUSEUM NEW YORKEXHIBITION: PAUL CHAN

Du 6 mars au 13 mai, le Musée Solomon R. Guggenheim à New York expose le gagnant du HUGO BOSS PRIZE 2014, Paul Chan.

En savoir plus
CELEBRATING ART HUGO BOSS PRIZE 2014 - eMAG HUGO BOSS

CELEBRATING ARTHUGO BOSS PRIZE 2014

La 10e édition du HUGO BOSS PRIZE s’est tenue à New York au cours d’une soirée de gala exceptionnelle.

En savoir plus
EMBRACING THE NEW - eMAG HUGO BOSS

EMBRACINGTHE NEW

Katherine Brinson nous parle du HUGO BOSS PRIZE 2014, dont elle est la commissaire d’exposition au musée Guggenheim.

En savoir plus
LE HUGO BOSS PRIZE LES FINALISTES 2014 - eMAG HUGO BOSS

LE HUGO BOSS PRIZELES FINALISTES 2014

Un jury international décernera en novembre prochain le très convoité HUGO BOSS PRIZE.

En savoir plus

Marco BrambillaL’art rencontre Hollywood

C’est en réalisant à Hollywood des blockbusters comme « Demolition Man » qu’il s’est fait un nom dans le cinéma. Marco Brambilla fait désormais partie des artistes vidéo contemporains les plus innovants.

En savoir plus

Haut de la page