Design

BOSS Fragrances

William Andrews, du département de la création parfums chez Procter & Gamble au Royaume-Uni, nous propose de plonger dans le monde fascinant de la parfumerie. Après avoir révélé les secrets du nouveau parfum BOSS MA VIE Pour Femme, il nous parle aujourd’hui de l’inspiration et des préférences olfactives de chacun.

M. Andrews, y a-t-il une tendance actuelle dans la création de parfums? Et les tendances en parfumerie existent-elles vraiment?
Les gens pensent souvent à tort que les parfums sont liés aux tendances et que ces tendances sont les mêmes que l’on retrouve dans la mode. Mais ce n’est pas vrai parce que la mode se renouvelle tous les six mois et que la durée des tendances en parfumerie est elle beaucoup plus longue, de 3 à 5 ans. Cela est dû essentiellement au processus de création en parfumerie. Il faut en effet de deux à trois ans pour créer une nouvelle fragrance. Les concepts de parfums ne sont pas guidés par les tendances liées à la mode, mais par des tendances socio-culturelles. Ils sont donc liés à notre façon de vivre et à ce qui se passe dans le monde en général.

Où cherchez-vous l’inspiration dans la création de parfums?
Notre équipe est composée de directeurs artistiques qui créent des parfums. Nous avons tous un nez, mais nous ne sommes pas des créateurs. Les parfumeurs eux sont à l’origine du concept olfactif d’un parfum et puisent leur inspiration un peu partout. Ce sont des gens qui voyagent beaucoup et qui observent les changements culturels. Ils aiment la gastronomie et le bon vin et ils s’intéressant aussi aux gens et à leur histoire. Cela doit paraître très abstrait pour certaines personnes, notamment la façon dont ils puisent leur inspiration, à partir d’un lieu par exemple, et la façon dont ils la traduisent ensuite en une odeur.

Est-ce que vous tenez compte de l’aspect psychologique d’une odeur lorsque vous créez un parfum?
Pas directement. On ne peut pas dire «Tel parfum me rend heureux! » Ce que nous faisons, c’est créer l’image parfumée d’une marque de mode. Nous pensons que le parfum est la parfaite touche finale à apporter à une tenue lorsqu’on aime porter du HUGO BOSS. Et cela vous prépare à être motivé, confiant en vous et à avoir du succès quoi que vous fassiez.

Comment choisissez-vous vos composants?
Nous avons la chance d’avoir ici même dans nos bureaux d’Egham un laboratoire en parfumerie qui est utilisé par nos parfumeurs maison et qui possède près de 2500 composants olfactifs. Vous pouvez théoriquement humer de bouteille en bouteille et composer sur place avec toutes ces senteurs et c’est ce qui est fascinant. Notre réseau de fournisseurs nous permet par ailleurs d’avoir accès à toutes les matières premières et à toutes les huiles essentielles du monde entier. Nous avons cette chance unique.

Y a-t-il des préférences selon le sexe et les régions dans le monde?
Oui en effet, il y a des différences selon le sexe et le marché. La France et l’Espagne ont des préférences particulières. L’Allemagne, le Royaume-Uni et curieusement la Chine sont très similaires et les Etats-Unis sont aussi très différents. C’est un peu un problème parce que chaque culture a ses préférences qu’elle associe à des choses différentes. On retrouve à l’heure actuelle deux pôles: le Brésil avec le Moyen-Orient et le Japon. Alors qu’au Brésil et au Moyen-Orient, les gens adorent porter des parfums, les Japonais eux n’apprécient pas le parfum de la même façon. Au Japon, un bon parfum est neutre sans caractère dominant. Le marché du parfum est donc très modeste au Japon.

Dans quels pays est-ce qu’on se parfume le plus?
Je crois que le Moyen-Orient et le Brésil sont les régions du monde où on aime le plus le parfum. Au Moyen-Orient, les personnes ont une relation très profonde à l’odorat dans leur culture. Vous ne pouvez pas vous imaginez le nombre de parfums qui existent là-bas. C’est énorme. Les gens portent différents types de parfums suivant leur statut social et leur personnalité. Ils connaissent le parfum et connaissent ses effets.

Avec cet afflux de nouveaux parfums, est-ce que vous pensez qu’une femme devrait avoir une signature olfactive, suivant sa garde-robe?
L’idée du parfum est amusante. La question est, comment trouvez le bon parfum qui me va? Je pense qu’il faut choisir son parfum avec la même attention et le même soin qu’une pièce de vêtement. Mais c’est devenu de plus en plus difficile. Dans les années 1960, il y avait 62 parfums à travers le monde! L’an passé, nous avons lancé 1400 parfums. C’est donc important d’être lié à une marque, pour que les personnes puissant comprendre la signification du parfum.

Merci pour cet entretien, M. Andrews.

SHOP THE LATEST WOMEN FRAGRANCES

BOSS Fragrances

BOSS Fragrances

William Andrews, Fragrance Creation Team Procter & Gamble Prestige

William Andrews, Fragrance Creation Team Procter & Gamble Prestige

FRAGRANCESUNE HISTOIRE DE PARFUMS

William Andrews, du département de la création parfums chez Procter & Gamble au Royaume-Uni, nous propose de plonger dans le monde fascinant de la parfumerie.

En savoir plus

MEET MENSWEAR!5 COMPTES INSTAGRAM STYLÉS

Blogueurs mode et magazines design nous offrent au quotidien des leçons de style sur Instagram.

En savoir plus

AUTOMNE A SYLTA LA PLAGE AUTREMENT

C’est en automne, alors que l’air se rafraîchit, que l’île la plus septentrionale d’Allemagne dévoile un charme brut et sauvage.

En savoir plus

PALACES FLOTTANTSALEX THOMSON ET LES SUPER-YACHTS

Alex Thomson, ambassadeur HUGO BOSS, est le plus célèbre des navigateurs britanniques. Il nous propose sa sélection des plus beaux palaces flottants.

En savoir plus

MARQUE-PAGEDes beaux livres à lire

Ces livres vont vous donner envie de vous replonger cet été dans la lecture et vous promettent de belles heures de détente, des escapades originales et de nouvelles découvertes dans le monde du design contemporain.

En savoir plus

QUAND LA NATURE INSPIREPLEIN PHARE SUR L’ ARCHITECTURE

Quand architecture et paysages se fondent, de nouveaux horizons s’ouvrent.

En savoir plus

Haut de la page